lundi 13 janvier 2014

Présentation roman : les abîmes de Deliverance

Bonjour ^^


Hier, j'ai enfin soumis mon roman Les abîmes de Deliverance à une première salve d'éditeurs ! J'en ai sélectionné quatre et j'entame maintenant la longue attente du verdict. Du coup j'en profite pour vous présenter ce projet qui date maintenant de 2010. On va dire que c'est un roman qui a eu le temps de se reposer ! J'ai écrit la 1ère partie lors du NaNoWriMo de 2010, puis je n'y ai pas retouché avant le NaNo suivant et j'ai terminé courant 2012. Les corrections furent longues, d'autant que d'autres projets sont passés en priorité.

Niveau inspiration, les abîmes regroupe tout ce qu'il y a de sombres et glauques dans ce que j'aime : le maître KING (encore et toujours), Silent Hill, COMA, Esprits Criminels, la Maison de l'Horreur, le groupe Slipknot, Masters of horror... Au départ, j'avais tablé sur un univers fantastique et au final j'ai abandonné cette idée pour en faire un pur thriller contemporain. Il y a tout de même une pointe de fantastique à la fin, mais je n'en dis pas plus.
Hezekiah par la talentueuse Fernanda Suarez *___*


Dana, toujours par Fernanda ^^ Je me suis inspirée de mon adoration de Miss Parker de la série le Caméléon !


Informations
Genre : Thriller
Date : 2010-2012
Statut : Terminé, en soumission
Bilan : 96 009 mots

Synopsis provisoire    
         Deliverance, une petite ville du New Hampshire, dont les fondateurs furent impliqués dans le procès des sorcières de Salem, est le théâtre de terribles meurtres. Transférée dans l'hôpital Sainte Maria, Claes, médecin légiste, se retrouve rapidement confrontée à sa hiérarchie qui souhaite étouffer l'affaire. Seulement, les corps affreusement mutilés se multiplient et, très vite, le lien entre les victimes et l'hôpital devient impossible à dissimuler. 
       Atteint d'une maladie orpheline depuis son enfance, Hezekiah tente par tous les moyens de se soustraire à une douleur quotidienne. Persuadé d'être sous le joug d'une malédiction, il entreprend un rituel sordide pour s'en libérer. C'est alors qu'il rencontre une alliée inattendue : la violente et instable Dana qu’il va entraîner dans sa macabre mission. 


 Commence ainsi une immersion dans l’horreur sous les fondations de Deliverance.


Dans cette histoire, j'ai essayé de montrer ce que l'esprit était capable de faire pour se protéger d'une souffrance permanente. J'ai voulu explorer la psychologie de personnages qui sont déconnectés de la réalité, chacun à leur manière, avec leur folie respective, leurs raisons, leurs blessures. Je suis partie du principe que notre cerveau doit arriver à une capacité maximale à un moment donné et doit trouver des échappatoires pour faire dériver cette douleur et surtout lui trouver une explication. Au final, mes deux personnages principaux, Dana et Hezekiah, ne sont  pas des héros à proprement parler puisqu'ils sont mauvais et commettent des actes que personne ne peut cautionner. Expérimenter de tels personnages était intéressant mais pas si simple au final pour conserver la cohérence du récit.

Ecrire ce roman était très instructif! J'y ai pris beaucoup de plaisir, non pas à torturer de pauvres gens, mais à placer une ambiance malsaine, effrayante, faire des recherches, mener une enquête,  essayer de rentrer dans la tête des tueurs, compatir au malheur des autres personnages. J'aime beaucoup le genre "horreur" et dès que je peux j'en case un peu dans mes différents récits, dans ce roman j'ai pu le faire sans retenu. Bref, j'espère que ce roman saura trouver son lectorat (averti) dans l'avenir ;) 

Ils ont le sens de l'accueil, faut l'avouer ! (Dessin par Ni-Naj)
 
Dana, Hezekiah et l'innocente Hope dans une ambiance glauque à souhait (dessin par Pulvis)


Aucun commentaire:

Publier un commentaire