vendredi 15 septembre 2017

Chronique : Récits du Demi-Loup T1 Véridienne




Chloé Chevalier
Auteure française, voir la page facebook
Les moutons électriques
Fantasy
19,90 €
376 pages

J'ai reçu ce roman dans le cadre d'un service presse pour "Le mois de", rendez-vous organisé par le blog Book en Stock tenu par Dup et Phooka. Pour en savoir plus sur "le mois de" dédié en septembre à Chloé Chevalier, je vous invite à lire mon article de présentation ou bien à vous rendre directement sur leur blog :) 

J'ai vu passer de nombreuses critiques élogieuses sur les trois tomes déjà publiés de cette série de fantasy j'étais donc ravie de pouvoir participer à ce "mois de" afin de découvrir à mon tour cette auteure. 

Que vous dire si ce n'est que j'ai dévoré ce livre (bon je suis en arrêt de travail, ça aide !). J'ai été littéralement happée et passionnée par ce premier tome. Pourtant, il n'y a guère d'action, il s'agit, comme son nom l'indique, de récits sur le royaume du Demi-Loup. La plume extraordinaire de l'auteure et son don pour conter les différentes histoires a rendu ma lecture immersive et très intéressante.  

Nous suivons ainsi l'adolescence de 2 princesses, Malvane et Calvina, leurs Suivantes, Cathelle, Nersès et Lufthilde, ainsi que le point de vue du prince héritier Aldemor. Nous les accompagnons sur plusieurs années avec en parallèle les déboires politiques du royaume. Chose surprenante : aucun de ces six personnages ne sort du lot. Je veux dire qu'ils sont tous traités sur un plan d'égalité dans le récit. Ils ont tous des qualités et des défauts et ils commettent bien des erreurs. Du coup, dès que l'un ou l'autre des personnages m'apparaissait comme celui ou celle avec qui je pourrais le mieux m'identifier, paf il/elle faisait une bourde ou révélait son égoïsme, son côté le plus puéril, etc. Au final, je me suis attachée à tous sous forme d'un groupe. Peut-être ce point de vue changera-t-il puisque le groupe finit par se dissoudre, ainsi va la vie. Je dirais que le fait de ne pouvoir s'identifier à un seul personnage est original (peut-être fait exprès de la part de l'auteure) mais cela m'a aussi un peu manqué.

Le récit est très original et très subtil. Nous avons des périodes d'insouciances et de potins ou mesquineries purement féminines et d'autres où le lecteur est plongé dans une affreuse guerre. Encore une fois, on est loin de la fantasy guerrière ou bourré d'action néanmoins cela reste fascinant. On ne s'ennuie pas une seconde, les descriptions ne sont pas trop lourdes, le phrasé n'est pas ni trop moderne ni exagérément médiéval. Tout sonne extrêmement juste.

De manière très curieuse, je me suis rendue compte à la fin de ma lecture que ce roman avait une atmosphère plutôt démoralisante au final. Les six jeunes gens cumulent les erreurs, mettent du temps à grandir et à vouloir prendre leurs resposanbilités, le roi Aldemar est passif, sa femme, agonisante, le royaume se meurt. Bref, c'était assez morose et je me demande où est passé le bonheur ? J'espère qu'il sera au bout de la série (ou même avant, dès le tome 2 ça ferait pas de mal aux persos d'être heureux !). 

En tout cas je vais me procurer la suite, soyez-en certains ! C'est une magnifique découverte, le récit est très riche, il est prenant, passionnant et d'une rare originalité. Je rejoins donc mes consœurs blogueuses : c'est une vraie réussite. Je remercie Dup, Phooka et les éditions des Moutons électriques pour m'avoir permis de découvrir cette pépite.
 
Ma note : :star::star::star::star::star:

Aucun commentaire:

Publier un commentaire